Quelles prédictions pour le marketing mobile en 2021 ?

Le comportement des individus d’une manière générale a radicalement changé depuis ces 10 dernières années. De plus les événements tragiques liés à la covid-19 ont changé nos comportements d’achat et nos attentes en tant que consommateurs. Et on peut remarquer qu’au fil du temps l’expérience utilisateur est de plus en plus exigeante, que ce soit pour une simple visite de site web ou pour le parcours d’achat sur mobile tout comme sur les autres appareils (ordinateurs et tablettes). Tous ces changements ont évidemment des répercussions sur le marketing mobile. Il convient donc de bien comprendre à quoi correspond le marketing mobile comment il devrait évoluer en 2021…

marketing-mobile-2021

Le marketing mobile rapidement

Pour aller à l’essentiel et bien comprendre l’intérêt du marketing mobile en 2021 et pour les années à venir, il faut déjà prendre conscience que le comportement du mobilonaute est unique. Les entreprises doivent donc s’adapter ne serait-ce que par la taille de l’écran de l’appareil utilisé. Message plus clair, design plus épuré, informations triées sur le volet, sélection de contenus légers pour assurer une fluidité de navigation : ce sont tous ces paramètres qu’il faut prendre en compte pour que l’expérience utilisateur soit optimale, satisfaisante, et ainsi faire tomber les barrières qui mènent à l’acte d’achat. Cette rapide définition permet donc de cerner les enjeux pratiques dans un 1er temps qui s’imposent aux professionnels du marketing mobile.

Les tendances prévisibles du marketing mobile en 2021

La vente est omnicanal

Aujourd’hui les consommateurs n’hésitent pas à passer du on au offline. Définis à juste titre de consommateurs hybrides, ils sont à la recherche d’instantanéité. La disponibilité rapide des produits est donc plus que jamais d’actualité. On peut acheter n’importe où et n’importe quand avec son mobile, et passer aussitôt après à l’achat ou au retrait (click and collect) en magasin dans un délai très court.

L’importance grandissante des réseaux sociaux

De nombreux mobilonautes pensent que les réseaux sociaux les aident à prendre leur décision d’achat. Ainsi les post shoppables sont la grande avancée en matière d’expérience utilisateur. Introduits par Instagram, ils permettent d’acheter des produits à partir d’une publication en image ou en vidéo, sans passer par la boutique en ligne. C’est donc hyper intuitif et cela augmente le taux de conversion des publicités en rationalisant le processus de paiement. Et cette tendance est déjà confirmée, ce qui sous-entend une présence indispensable pour les agences marketing et leurs clientèle d’entreprises. L’exigence qualitative des visuels n’en sera de ce fait qu’augmentée.

Les envois de SMS ont toujours la cote

Avec un rapport qualité / prix indiscutable, l’envoi de SMS pour les professionnels reste une valeur sûre. Avec un taux d’ouverture loin devant celui de l’emailing, le SMS professionnel a encore de beaux jours devant lui, et la prochaine révolution du RCS va lui donner une 2ne jeunesse.

Les applications mobiles

Les applications sont de plus en plus importantes au fur et à mesure que la distanciation sociale s’accélère. De 7 à 77 ans, il y a forcément une application qui convient à un besoin pour chaque mobilonaute. Et la période actuelle de confinement ne fait qu’accélérer cette tendance. A condition que l’app soit irréprochable en matière d’UX (“User Experience” en anglais, soit “Expérience utilisateur” en français), les internautes par mobile achètent de plus en plus par cet outil qui est censé être intuitif et rapide à utiliser. Les programmes membres avec des récompenses pour inciter à la fidélité sont donc plus que jamais la règle à suivre. Les notifications pour annoncer des offres spéciales, pour rappeler au client que son panier attend son paiement, qu’un nouveau produit qui devrait lui plaire est disponible, sont également sur le devant de la scène du marketing mobile.

Une présence digitale plus large

Tous les professionnels du marketing savent que le canal de la recherche est le plus intéressant en terme de retour sur investissement. En effet il répond à un besoin immédiat de l’internaute. Cela dit il n’y a pas d’intérêt à miser 100% du budget publicitaire car l’entreprise doit être présente tout au long du funnel d’achat. Par conséquent elle doit varier sa stratégie, et s’assurer de la synergie entre les différents leviers d’acquisition clients. En montrant sa présence “un peu partout” sur le web, elle génère une forme de crédibilité qui permet d’accroître le chiffre d’affaires. En parallèle cette stratégie réclame d’avoir une technologie assurément performante afin d’identifier les meilleurs canaux pour un produit ou un service, et de distribuer le budget de communication en fonction de ces résultats, avec une réactivité optimale.

Le marketing vidéo se renforce en 2021

Les plateformes comme Facebook, tik Tok ou encore Instagram, mettent l’accent sur le développement de nouvelles fonctionnalités pour prendre en charge le contenu vidéo. Par conséquent le marketing mobile vidéo continue d’être pertinent en 2021, au vu de l’appréciation générale des utilisateurs. Evidemment la vidéo est encore aujourd’hui massivement diffusée par Youtube. C’est pourquoi il faut en profiter pour promouvoir l’entreprise au travers de sa marque, influencer les décisions d’achat ou encore améliorer la réputation. Créer la surprise et intéresser les mobilonautes plus sollicités que jamais est donc une priorité pour que l’impact attendu soit bien là. Divertissement et valeur ajoutée sont donc toujours les 2 mamelles de la réussite du marketing vidéo.

Google Ads et le déploiement de son intelligence artificielle

Google, en plus de fournir aux annonceurs un trafic qualitatif grâce au canal de la recherche, comme évoqué plus haut, améliore chaque année son alogorithme pour proposer aux mobilonautes des produits qu’ils veulent tout simplement acheter. L’efficacité des campagnes est ainsi clairement au-dessus des autres canaux. Les enchères manuelles ne vont pas pour autant disparaître mais les machines learning automatisées sont déjà suffisamment pertinentes pour généralement obtenir de meilleurs résultats en terme de ROI (“Return On Investment” en anglais, ou “retour sur investissement” en français) que les annonceurs eux-même. Seules les agences digitales expertes dans la compréhension de l’algorithme parviennent à de meilleurs scores pour le moment. Mais un pilotage humain restera encore en 2021 indispensable pour comprendre la relation entre les optimisations et l’intérêt réel du client, dans l’élaboration d’une stratégie globale qui réclame un prise de hauteur réalisable uniquement par l’homme à ce jour.

Finalement ce qui ressort de cette prédiction autour du marketing mobile en 2021 est que l’univers digital est en profonde mutation quasi permanente et qu’il faut sans cesse s’adapter pour être en parfaite harmonie avec les attentes des utilisateurs, afin de les convertir en consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *